Les cours collectifs enfants

 

Les différences avec les cours pour adultes et pour adolescents

       

-Une forte de dose de créativité  et de jeu pour aborder les postures et la respiration

-Les séances pour enfants comportent des postures à deux ou en groupe et des ateliers pour permettre de leur faire comprendre leur impact sur les autres, les relations de confiance.

-La phase « méditative » ne dure pas plus de 10 minutes ;  les thématiques sont choisies en fonction de leurs questions, de leurs soucis du moment, de leur état d’agitation. Selon les séances, ce moment sera plus proche de la relaxation, du travail sur les ressentis dans leur corps ou sur des questions plus « philosophiques ».

Durée des séances                                

              

Les séances durent 1 heure. Au-delà, la concentration devient difficile.

Chaque séance aborde un thème particulier en suivant un fil conducteur, souvent un conte. Il est plus facile de se concentrer et d’entrer dans le « jeu » si la séance est supportée par une histoire, s’il y a un début et une fin, une intrigue…

Chaque séance est construite pour aborder un thème même si l’enfant ne s’en rend pas compte (les émotions, la confiance...).

 

Déroulement des séances

-une phase de rituel : après un salut que chacun personnalise, chaque enfant respire quelques instant puis dit quelques mots sur son état, sur ce qui lui a plu ou déplu dans la journée, sur ce qu’il ressent dans son corps.

-une phase dynamique : le conte commence.

Les personnages, objets et éléments naturels sont des prétextes à prendre les postures et à travailler les émotions, la respiration.

Un même conte est abordé sur deux séances consécutives : la première séance, l’enfant suit l’histoire, et lors de la seconde séance, il imagine la suite du conte. Place alors à la discussion, à l’écoute de l’autre, à la créativité dans les postures !

-une phase de calme : respirations, méditations guidées, relaxation, chant, mandala….

A ce stade de la séance, les élèves reviennent au calme, peuvent réfléchir au conte ; cette phase immobile permet alors de se recentrer, de ressentir les bienfaits de la séance, puis de travailler de manière plus subtile sur le bien être, la gestion du stress et des émotions, ses rapports à autrui…

-une salutation / remerciement intérieur (sans connotation religieuse, ni à un maître bien entendu !)